• NL  • FR Connexion

Réseau Intersyndical
Bruxellois de Sensibilisation
à l’Environnement

/ Accueil

Avec le soutien de Bruxelles Environnement & la Région de Bruxelles-Capitale

Brise

Réseau Intersyndical Bruxellois de Sensibilisation à l’Environnement

Nouvelles fiches d’action disponible

Formation 2021-2022 : Des balises pour agir dans l’entreprise

La région de Bruxelles-Capitale doit faire face à différents enjeux environnementaux :
Les trois syndicats bruxellois réunis au sein du réseau Brise, organisent depuis 2006, des sessions de formations à destination des représentant.e.s des travailleur.euse.s pour leur permettre de mieux appréhender ces enjeux (qui ont un impact également sur le bien-être au travail) et d’être outillés pour agir dans les différents organes de concertation.
Pour cette année sociale, la formation BRISE sera plus généraliste.
Au travers de différentes thématiques (mobilité, alimentation durable, pollution intérieur,…), nous aborderons les aspects théoriques, règlementaires et pratiques de la problématique environnementale. Une visite de site ou d’entreprise permettra d’appréhender le sujet des ressources sous un autre angle.

Pour clôturer la session de formation, un forum sera organisé en intersyndical. Cette journée sera consacrée au télétravail et ses impacts sur l’environnement, la mobilité et le social.

1ère journée
Introduction :
Pourquoi doit on se préoccuper d’environnement ?
Intervenante : CNCD (coupole d’ONG et de mobilisations citoyennes)

Alimentation
Quels sont les impacts de notre alimentation sur le vivant. Comment puis-je agir dans mon entreprise ?
Intervenant : Rencontre des Continents

2ème journée
Mobilité  :
Impact de la mobilité sur l’environnement et la santé. Commet y remédier ?
Intervenant : Traject

Pollution intérieure
Quelles sont les différentes sources de pollutions intérieures et quelles sont les alternatives possibles ?
Intervenant : Espace Environnement

3ème jour
Déchet
Analyse des déchets en RBC (type de déchets et cycle de vie) ; Où en est-on avec le recyclage ? Economie Circulaire, comment ça marche ?
Intervenant : Ressource (Fédération des entreprises sociales et circulaires)

Visite d’une entreprise


Environnement, enjeu syndical ?

La prise en compte de l’environnement est devenue incontournable. D’abord parce que c’est un objectif en soi, ensuite, parce que l’intégration de l’environnement dans la prise de décision en matière économique ou sociale est une condition de viabilité des emplois. C’est aussi une manière d’améliorer, les conditions de travail, la santé des travailleurs ainsi que celle des riverains. La santé et l’environnement sont des objectifs imbriqués.

De surcroît, les secteurs de l’environnement et de l’énergie sont des leviers importants de création et de développement de nouvelles activités économiques difficilement délocalisables.

Les représentants des travailleurs et leurs organisations syndicales disposent d’atouts particuliers pour contribuer à la sensibilisation à l’environnement et au développement durable au sein des entreprises ou institutions.

En s’appuyant sur l’expérience acquise par les syndicats en Région wallonne (RISE) et en Région flamande (DUA), mais en insistant sur la spécificité du paysage socio-économique de la Région de Bruxelles-Capitale, BRISE propose plusieurs pistes d’action possibles à mener en front commun syndical FGTB-CSC-CGSLB.

Objectif général de BRISE

Il s’agit d’intégrer le souci de l’environnement dans les pratiques syndicales : dans la perspective de développer des emplois plus respectueux de l’environnement et des travailleurs (santé, conditions de travail, du bien être des générations actuelles et futures, …)

Missions du réseau

  1. - sensibiliser et former les représentants des travailleurs ainsi que les cadres syndicaux aux problèmes environnementaux posés dans leur entreprise et sur les solutions durables à y apporter ;
  2. - développer des compétences syndicales en donnant les moyens d’analyse et d’intervention nécessaires à la négociation avec les employeurs de mesures et de plans d’action concrets ;
  3. - élaborer, proposer et promouvoir, au niveau sectoriel et intersectoriel, auprès des autorités compétentes, des mesures d’aide économique, d’emploi et de formation professionnelle :
  • contribuant d’une part, à une meilleure intégration des entreprises dans l’environnement urbain, qui constitue une des conditions du maintien et du développement de l’emploi existant ;
  • et soutenant, d’autre part, le déploiement d’activités nouvelles, créatrices d’emploi, en particulier pour les faiblement qualifiés, et utiles écologiquement, dans les domaines notamment de l’éco-construction ou de l’éco-rénovation, du traitement des déchets, de l’assainissement de sols, du transport des marchandises, de l’utilisation rationnelle de l’énergie,...